ARRAN GREGORY

Arran Gregory s’intéresse aux relations entre l’homme, la nature et l’environnement. Se concentrant souvent sur les animaux sauvages et les prédateurs, il utilise ses sujets comme des personnages pour explorer et provoquer nos instincts primitifs, remettant en question la position que nous occupons de nos jours dans la nature.

Son processus artistique cherche à communiquer à travers l’immédiateté des langages visuels et de l’esthétique qui forment nos habitats artificiels. Des matériaux tels que le miroir, le bois, le béton et le verre sont utilisés pour exprimer une approche minimaliste et souvent monochromatique des sujets. Ses œuvres communiquent par un processus discipliné de réduction, tout en équilibrant un certain jeu de formes.

A l’instar de la curiosité de Gregory pour l’esthétique numérique, la plupart de ses œuvres sont faites à la main. Les toiles sont peintes à l’aide d’un pinceau ou d’un aérographe et les formes sculpturales commencent toutes à être modelées, puis moulées et carrelées manuellement afin de conserver une précision d’expression qui, selon lui, parle à un niveau naturellement humain. 

Ses récents travaux ont également commencé à introduire des aspects interactifs de la technologie en invitant les spectateurs  à faire partie de l’œuvre.