TOMA L

Thomas Labarthe, Peintre, Plasticien, Lithographe, est né en 1975 à Périgueux.

Etudiant en arts graphiques, puis directeur artistique dans une agence de communication à Paris. Il avance mais quelque chose bouillonne qui ne parvient pas à naître.

En 2001, Thomas Labarthe découvre Jean Dubuffet au Centre Pompidou. Une rétrospective qui constitue pour lui un « véritable électrochoc ». Trois mois plus tard, il peint «Mala Bestia», sa première toile. L’art s’impose : remède, exutoire, raison de respirer et d’être au Monde. Il devient Tomas L.

Le temps des expositions suivra.

En 2006, il présente Figures Libres au Centre Altercultura à Barcelone. Initialement exutoire, sa création se structure de plus en plus. Thomas Labarthe trouve ses formats, commence à définir ses masses, ses formes et ses couleurs.

Beaucoup évoquent, Joan Miró, d’autres citent Dubuffet ou Basquiat. Toma L peint à l’estomac, au cœur. Il peint comme pour répondre à un besoin instinctif, librement et en marge de tous concepts. Son œuvre est franche et libérée.

Dés 2008, tout s’enchaine. Il sera exposé par la Galerie Parisienne (3ème) Id Art. Puis, se rend à deux reprises à New-York, pour des résidences.

Courant 2009, la rencontre avec son agent Sébastien Fritsch donne lieu à une série d’expositions et de nombreux projets créatifs. Engagé dans son élan artistique, Tomas L sait aussi engager les autres.

Aujourd’hui, vidéastes, photographes, auteurs, graphistes et scénographes mutualisent leurs savoir-faire autour du peintre. Vas-y, huit clos créatif, est un nouvel objet protéiforme au long cours, initié en 2011 à Marseille.

L’artiste c’est aussi formé à la production de lithographies. Une démarche très technique et très sensuelle.

Le travail de Thomas Labarthe est représenté et défendu par quelques galeries françaises sélectionnées, mais également en Belgique, Canada, Etats Unies, Congo.

 

«Si il doit y avoir un concept, le mien serait de ne pas en avoir. Mais en disant cela, il est clair que je viens d’en créer un.
 Je me réserve le droit de peindre, sans aucune idée avant de commencer mon œuvre.
 Autrement dit, je peins librement avec pour seule contrainte de mettre un terme à mon action.
 Je travaille sur un thème que j’aimerais appeler “Expression libre et Instinctive”.

Toma L



NL EN FR
×
×

Panier